Bienvenue à Morroland
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 une petite histoire...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
grodoudou
Mister Mod
avatar

Nombre de messages : 1595
Localisation : Anywhere out of the world
Date d'inscription : 07/09/2004

MessageSujet: Re: une petite histoire...   Dim 07 Nov 2004, 01:17

Lorsque Merlin repris connaissance, il conserva les yeux fermés et resta immobile. Il se sentait comme le seul rescapé d'un rêve meurtrier. Il essaya de se remémorer ce rêve qui semblait étrangement réel. Il se voyait broyé par la main d'un géant. Il avait entendu l'incantation interdite et avait même cru voir le Monstre se matérialiser devant ses yeux terrorisés. Sur le lit était étendu un chevalier inerte dont il ne pouvait voir le visage. Etait-ce le roi Arthur ? Non, son épée en était une autre. Et un enfant avait surgi dans la chambre et s'était précipité sur le chevalier, le faisant sortir de sa torpeur.
La suite du rêve n'était pour Merlin d'un mélange de lumières, de flashes, de cris, de rugissements et d'odeurs putrides. Une douleur atroce lui déchirait le ventre au moment même où il vit un bras géant, séparé de son corps, rebondir sur le bord du lit. Et sous ce lit, Merlin aperçu un objet qui scintillait faiblement. Il reconnu immédiatement l'amulette d'intervention divine qu'il avait fabriqué dans sa jeunesse en TP d'enchantement et qui lui avait valu les félicitations de son maître. Malgré sa souffrance, il parvint à tendre le bras et à saisir l'objet. Il se souvenait de son code PIN (c'était son année de naissance). Il le composa et appuya sur le bouton d'activation au moment même où une tête énorme venait se fracasser sur ses vertèbres. Le rêve laissait place à une obscurité totale.

Merlin conserva les yeux fermés et resta immobile. Une sensation merveilleuse lui parcourait la peau et chassa le rêve de son esprit. Il sentait chaque poil de son corps réagir à la caresse voluptueuse qui le parcourait. Il sentait les frissons prendre forme dans ses bras, dans ses pieds, dans son ventre, et converger vers ce contact sensuel. Il reconnu immédiatement la main qui lui prodiguait un tel plaisir.
- "Viviane, ma princesse, ma fée, mon amour", murmura-t-il
Un doigt lui effleura les lèvres.
- "Chut, ne parle pas", répondit Viviane dont la voix envahit Merlin d'un profond réconfort. "Tu as été blessé, ne bouge pas, laisse moi faire", continua-t-elle en renouvelant ses caresses.
- "Blessé !", s'écria Merlin en redressant la tête.
Il fut d'abord frappé par la beauté de Viviane qui le regardait de ses grands yeux. Elle était nue à l'exception d'un ruban bleu qui nouait ses cheveux d'or. Merlin n'avait jamais pu s'habituer à la beauté de ses yeux, de ses épaules, de ses seins, de son ventre, de ses fesses, de ses jambes. Viviane était la source de toute sa force. Lorsqu'ils faisaient l'amour, leur puissance magique emplissait l'espace. Ils faisaient souvent l'amour.
Puis Merlin chercha sa blessure. Il vit son ventre ensanglanté et son membre manquant. Il fut pris de panique. Il essaya de se lever, de fuir, mais sa faiblesse ne le lui permit pas. Il pleurait, il criait.
- "Viviane, mon amour, je ne pourrai plus te rendre heureuse".
Mais Viviane le saisit par les épaules, avec tendresse et fermeté, et le força à reprendre sa position allongée.
- "Ne bouge pas, laisse moi faire", répéta-t-elle sur un ton plus impératif.
Elle repris ses caresses, lentement d'abord. Puis ses gestes se firent plus sensibles, plus précis, plus sensuels. Elles le frôlait de ses mains, l'effleurait de ses cheveux, le pinçait de ses lèvres, lui mordillait le cou. Elle le couvrit bientôt de son corps entier, à la fois légère et ferme, et ses lents mouvements plongèrent Merlin dans un état de plaisir intense.
Il se souvint alors de son infirmité et voulu se libérer mais Viviane resserra son étreinte et accentua ses caresses et ses voluptueuses ondulations. L'esprit de Merlin fut submergé par la vague de plaisir qui lui parcourait le corps et il s'abandonna totalement au talent de Viviane. Il la sentit bientôt se cambrer, la vit relever le torse et dénouer ses cheveux. Il ferma les yeux. Il sentit des lèvres chaudes contre les siennes. Il sentit sa langue s'emmêler à celle de Viviane. Il sentit les seins fermes de la fée lui presser le torse. Il sentit Viviane le faire entrer en elle. Il sentit la félicité s'emparer de leurs corps. Il se sentit rouler, tourner sur l'herbe de la clairière. Il entendit toute la forêt de Brocéliande frémir de bonheur au moment où Viviane et lui explosèrent dans leur plaisir absolu.

Merlin se sentait invincible. Viviane était endormie, enlacée contre lui. Il était invulnérable. Viviane respirait paisiblement. Merlin était redevenu un homme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eta.carina.free.fr/Morrowind/index.php
GraveWorm
Mister TESC que c'est ?
avatar

Nombre de messages : 974
Localisation : Cergy (95)
Date d'inscription : 11/08/2004

MessageSujet: n'importe quoi   Lun 08 Nov 2004, 17:34

Boah, tout ça pour lui rendre sa nouille, bonjour la collection librairie rose….

La situation était pour le moins confuse.
Viviane avait récupéré son Merlin d’amour chéri en sucre, le Chevalier Noir soufflait comme un bœuf après des aventures physiques d’une autre nature…Charlotte se régénérait, Chloé se trouvait fort étonnée d’être encore en vie et un peu choquée de la nouvelle déco de la chambre, style vermillon.

C’est au même instant que dans un royaume fort lointain, la Princesse Valium tentait d’échapper à son destin…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pitoun
Miss Chat Rypotter
avatar

Nombre de messages : 669
Age : 55
Localisation : PACA
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: une petite histoire...   Mer 10 Nov 2004, 17:00

En effet, son père le roi Arthur l'avait promise au Chevalier Noir depuis sa plus tendre enfance. Mais celui-ci préférait parcourir le pays avec sa fidèle Ashram, se désintéressant totalement de la belle qui se flétrissait dans son chateau et partageait ses loisirs entre l'élevage de petits dragons verts et ..la magie noire.
Noir, vert, feu (le souffle de ses petits chéris) étaient ses couleurs préférées, qui se mariaient bien avec ses yeux clairs d'un bleu innocent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
3xn
Maître en Armure de Verre
avatar

Nombre de messages : 774
Localisation : Resdayn
Date d'inscription : 18/08/2004

MessageSujet: Re: une petite histoire...   Ven 12 Nov 2004, 12:14

le roi arthur descida donc d' envoyer des chevaliers à la recherche du chevalier noir. les quatres chevaliers s' appellaient lancelot, sir robin, pérégruin touque et shreck! les deux premiers se ventaient toujours d' avoir participé à la quette du graal, et il se remémoraient ensemble leurs bon vieux souvenirs. les deux autres commençaient à en avoir marre de leurs compagnons, et pour tuer le temps il descidèrent de se poser des énigmes. les quatres compagnons chevauchaient en direction du soleil levant quans tout à coup...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GraveWorm
Mister TESC que c'est ?
avatar

Nombre de messages : 974
Localisation : Cergy (95)
Date d'inscription : 11/08/2004

MessageSujet: Re: une petite histoire...   Ven 12 Nov 2004, 18:38

Tout à coup, le ménestrel de Sir Robin, qui le suivait dans tous ses déplacements, (sauf quand on l'attachait quelque part ou qu'on l'aplatissait pour le faire taire) (il faut dire que Sir Robin s'entendait à longueur de voyage raconter par son musicien le exploits de lâcheté daont il avait toujours fait preuve) le ménestrel donc, entama un air dont il avait le secret (sur l'air de "C'est pas ma faute à moi" de Alizée)...

"Sir Robin s'en est allé allé,
accompagné de chevaliers,
car il a grand besoin d'alliés,
pour lui permettre de détaller !
Comme lorsqu'un dragon,
Menaçait son donjon,
les seules blessures du Baron,
étaient sur son f..."


Ce qui n'était pas pour déplaire à Messire Shrek...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pitoun
Miss Chat Rypotter
avatar

Nombre de messages : 669
Age : 55
Localisation : PACA
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: une petite histoire...   Sam 13 Nov 2004, 19:21

Ignorante de la quête des chevaliers de son père, la princesse Valium décida de rendre visite à son ami le dernier Nain de la Forêt Profonde, détenteur de tous les secrets et ami de toutes les créatures de la forêt. En cachette de son père et de sa gouvernante, prétextant une migraine, elle gagna sa chambre, et appela son dragon. C'était le premier dragon qu'elle éleva, et y était profondément attachée.
Les dragons avaient la particularité de se rendre visibles à qui ils voulaient, mais la plupart du temps, ils passaient inaperçus par le commun des mortels. Visible que d'elle seule, elle l'enfourcha et n'eut aucun mal à gagner la forêt à l'insu de tous. Elle frappa le grand arbre creux, qui marquait l'entrée de la demeure du Nain, et entendit des voix lointaines à l'intérieur .......

(suite)

C'était la voix du Nain reconnaissable entre toutes, et celle d'une Ogrim gigantesque....qui (tendons mieux l'oreille) ...s'appelait Charlotte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
3xn
Maître en Armure de Verre
avatar

Nombre de messages : 774
Localisation : Resdayn
Date d'inscription : 18/08/2004

MessageSujet: Re: une petite histoire...   Mar 16 Nov 2004, 18:20

à quelque lieux de là...

les quatres chevaliers entrèrent dans la foret noir! on raconte qu' un chevalier noir en guardait l' entré. peut-etre était-ce le chevalier au quel la princesse avait été promise? les quatres chevalier arrivèrent bientot pres d' un petit ruisseau. pour le traverser sans mouiller ses chosses, la seul solution semblait etre une souche qui fesait office de pont. mais sur la souche se tenait un chevalier noir. lancelot s' avença vers le chevalier noir...

@gave worm: tu connais la suite non? un bras en moins tout ça tout ça. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GraveWorm
Mister TESC que c'est ?
avatar

Nombre de messages : 974
Localisation : Cergy (95)
Date d'inscription : 11/08/2004

MessageSujet: Re: une petite histoire...   Mer 17 Nov 2004, 01:46

@ Erixion : Ouais mais ça c'était avant Ashram...

"Hola, Noble Défenseur de la Foret Interdite ! Souffrirais-tu de t'entretenir un instant en la chevalresque compagnie de mes vassaux ?" Lança Lancelot à l'imposante silhouete en armure noire.

Le Chevalier Noir, après ce qu'il convient d'appeler une mauvaise nuit, lui servit sa réplique habituelle de sa voix caverneuse du fait meme qu'il portait un heaume : "Je ne bouge pour aucun homme"

Sir Robin, au timbre seul de la voix du colosse vint se cacher derrière son ménestrel, lui meme tâchant de se dissimuler derriere sa mandoline...
Pepin Took (en Version Obligatoire) se dressait fièrement à 1m10 sur ses orteils poilus...
Quant à Messire Shrek, il fut tout de suite sensible à l'appel de l'Epée démoniaque du Chevalier Noir (hé oui c'est tout de meme un Ogre).

"Allons", repris Sir Lancelot "faites donc une exception puisqu'il ne s'agit pas d'un homme mais d'une jouvencelle, Maid Valium, la fille du Roi Arthur !!!" puis murmurant "Sa mère est si bonne cuisinère, c'est un bon parti assurément !"

Oubliant les bonnes manières, le Chevalier Noir s'avança tandis qu'Ashram fremissait dans son fourreau :
"Ah ? Et vous en avez une enluminure ???"


Dernière édition par le Mer 05 Jan 2005, 15:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
grodoudou
Mister Mod
avatar

Nombre de messages : 1595
Localisation : Anywhere out of the world
Date d'inscription : 07/09/2004

MessageSujet: Re: une petite histoire...   Mer 17 Nov 2004, 12:55

Or, pendant ce temps, la princesse Valium, intriguée par les voix qui s'élevaient de l'arbre creux, cessa de taper contre celui-ci et y colla sont oreille qu'elle avait fort belle (d'ailleurs n'avait-elle pas été élue miss belles oreilles à la cour du roi l'été dernier ?), afin de mieux entendre la discussion. Car on a beau être princesse de haut rang, on n'en est pas moins curieuse. Elle écouta donc avec une attention soutenue que rien ne pouvait perturber, pas même le vacarme que faisait son dragon adoré occupé à brouter les arbres alentours.
- "Mais il était si beau, bien plus que Lancelot. Il gisait sur ce lit, je fut prise de folie. Ah! ses cheveux en pagaille comme au retour d'une bataille", sanglotait Charlotte que l'amour rendait poétesse.
- "L'amour vous rend aveugle, ma douce. N'a -t-il pas fait de vous l'égal des steaks hachés, avec son épée maléfique ?", répondait le Nain avec sagesse.
- "Il ne l'a pas fait exprès, il a été attaqué par ce monstre hideux armé d'un poignard et d'une pate de lapin ensorcelée. Jamais le Chevalier Noir n'aurait pu lever son épée sur moi sans l'influence de ce sortilège", gémissait Charlotte.
- "Hum! Bon, bon, admettons", répondit le Nain que le désespoir d'une Ogrim rendait nerveux. "Mais le Chevalier Noir est un aventurier sans coeur, tout le monde vous le confirmera", ajouta t-il toutefois après s'être abrité derrière une table basse.
- "Mais je l'aiiiiiiiiiiiiiiime, moi", hurla Charlotte.
Le cri de Charlotte, amplifié pas la cavité de l'arbre, failli faire éclater le tympan de la princesse Valium. Furieuse à la fois de ce choc acoustique et de la révélation d'une rivalité sentimentale avec une Ogrim, elle se précipita vers son dragon qui en était à se curer les dents avec un tronc de peuplier. La princesse était bien décidée à mettre la main sur son beau promis avant cette horreur de Charlotte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eta.carina.free.fr/Morrowind/index.php
Pitoun
Miss Chat Rypotter
avatar

Nombre de messages : 669
Age : 55
Localisation : PACA
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: une petite histoire...   Mer 17 Nov 2004, 20:47

Troublée par ses sentiments encore confus, ellle enfourcha illico son dragon, et s'envola dans les airs. Ses connaissances en magie noire lui permettaient de se rendre aussi invisible que sa monture. Après quelques pirouettes pour se remettre les idées en place, elle aperçut au loin, tout en bas, à l'orée du bois, une troupe de chevaliers arrêtés devant un individu tout de noir vêtu, portant à sa ceinture quelque chose d'étincelant. Intriguée par cette lumière, toujours invisible, elle s'approcha du groupe. Elle reconnut les chevaliers de son père et l'homme en noir l'intrigua. Serait-ce lui le Chevalier Noir ? Serait-ce son promis ? Comment son père avait-il pu se méprendre à son compte ? Il était laid comme un pou! Avec en plus ces relents de vinasse ! Berk ! Elle fronça son petit nez de dégoût pour ces odeurs nauséabondes. Le regardant de plus près, elle se dit : Depuis combien de temps ne s'était-il pas lavé ? Pas étonnant que Charlotte le trouve à son goût. Les goûts d'une princesse et d'une Ogrim sont comme le jour et la nuit. Elle aurait dû le savoir, et ne pas s'inquiéter des déclarations amoureuses de l'Ogrim. Bof! Elle pouvait se le garder. Par contre, une chose l'intéressait fort, au point qu'elle était prête à se sacrifier pour elle (une façon de parler), c'était cette mystérieuse épée luisante, comme animée d'une âme propre pendue à la ceinture du chevalier...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
3xn
Maître en Armure de Verre
avatar

Nombre de messages : 774
Localisation : Resdayn
Date d'inscription : 18/08/2004

MessageSujet: Re: une petite histoire...   Mar 23 Nov 2004, 17:08

hélas! un cataclisme meurtrier devait s' abbatre sur nos pauvres compagnons! dans une autre partie du monde, une grande guerre éclatait: deux souverains attirés inexorablement par la force de leurs épées allaient causer la destruction de notre monde. les flèches ciflaient dans l' hair noséabond qui entourait le champ de bataille, des behémots déchiquetaient des licornes dans une bataille sans merci. tout à coup, les deux épées des souverains s' entrechoquèrent! un grand flache aveuglant! le monde courait à sa destruction! les refugiers franchissaient en masse les portailles de téléportation qui menaient vers un autre monde. hélas, nos compagnos n' eurent pas le temps de passer une de ces portes...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GraveWorm
Mister TESC que c'est ?
avatar

Nombre de messages : 974
Localisation : Cergy (95)
Date d'inscription : 11/08/2004

MessageSujet: Re: une petite histoire...   Mar 23 Nov 2004, 18:24

... à part Sir Robin, bien sûr qui avait un instinct de fuite poussé à l'extrême, et son ménestrel qui le suivait partout. Ces deux là se trouvèrent un portail de téléportation à proximité et disparurent.

Biensûr, la récente montée en puissance de l'épée Ashram n'était pas étrangère au conflit entre le Roi Beld et le Roi Gros Pif qui possèdaient chacun l'une des trois Epées Sacrées.
Ainsi le Chevalier Noir fut protégé de l'Armaggedon. Ainsi que la Princesse Valium qui s'était penchée de sa monture, toujours invisible, pour dérober l'arme luisante et fascinante.
Lancelot lui aussi, étant en contact avec le Chevalier Noir qui bavait sur les courbes de l'enluminure, fut épargné par le déluge de feu.
Messire Shrek fut frappé de plein fouet, et il eut une migraine pendant une bonne semaine.
Reste le pauvre Peppin Took qui fut consumé jusqu'au dernier poil de ses orteils.

Les survivants, sonnés par la vague de l'onde de choc faisaient face à une terre désolée...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pitoun
Miss Chat Rypotter
avatar

Nombre de messages : 669
Age : 55
Localisation : PACA
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: une petite histoire...   Mer 24 Nov 2004, 12:02

Etourdie par cette déflagration, la princesse Valium se retrouva assise par terre, toute sale dans ce qui reste de ses beaux vêtements en haillons, non loin de son doux dragon, éméché lui aussi. Tous deux se regardèrent essayant de comprendre, mais quel ne fut pas son étonnement quand elle vit les regards des autres survivants braqués sur elle et sa monture.... Eh oui, ils n'étaient plus invisibles ! Elle essaya de faire bonne figure et commença les présentations ..... " Euh ! Bonjour ! Je m'appelle Princ.. euh, Delirium, du royaume des....elfes de la forêt ! Et voici, Dell mon dragon cracheur de feu. Comment se fait-il que je me trouve ici ? Que s'est-il passé ? "
"Heureusement que les chevaliers de son père n'avaient jamais eu l'occasion de me voir...." , se dit-elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
3xn
Maître en Armure de Verre
avatar

Nombre de messages : 774
Localisation : Resdayn
Date d'inscription : 18/08/2004

MessageSujet: Re: une petite histoire...   Mer 24 Nov 2004, 15:29

les dieux étaient en colère! ils avaient creer ce cataclisme car les etres vivants de ce monde devenaient trop puissant. et voilà que des aventuriers avaient survecus au cataclisme! les enchantements devenaient bien trop puissant de nos jours. si ces aventurier avaient survecus au fléau des dieux, ils représentaient une menace sérieuse pour l' équilibre des puissances de ce monde. les dieux avaient prévu que des cendres de la terre la vie renaitrait, mais moins violente et surtout moins puissante. du coup, les avenuriers survivants remetaient en cause ce projet: les dieu devront d' abbord les éliminer! le conceille des dieux avait descidé qu' il falait employer touts les moyens possibles pour les éliminer!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
grodoudou
Mister Mod
avatar

Nombre de messages : 1595
Localisation : Anywhere out of the world
Date d'inscription : 07/09/2004

MessageSujet: Re: une petite histoire...   Jeu 25 Nov 2004, 19:23

Les flammes qui avaient ravagé une bonne partie du monde avaient eu pour effet de réchauffer les profondeurs terrestres qui s'étaient mises à dégazer allègrement.
Le Nain de la Forêt Profonde, qui se nommait Bécile, se croyait bien à l'abri au fond de son arbre creux, quand il sentit son tapis persan faire des bulles. Intrigué, il en souleva un coin, libérant ainsi une immense poche d'air sous pression venant des entrailles surchauffées de la terre. Bécile fut projeté hors de son tronc à une hauteur prodigieuse. Dans son ascension, il heurta si violemment un braillard fuyant le cataclysme qu'il transperça le corps de l'animal et se retrouva affublé d'une sorte de ceinture ailée qui lui faisait comme une bouée canard. Conscient du ridicule de son nouvel accoutrement, il continuait néanmoins de s'élever bien malgré lui.
Sa trajectoire atteint son sommet au sortir d'un nuage étrangement cotonneux. Sur ce nuage, Bécile aperçu un aréopage de vieux barbus, l'air sénile, fort agités, débattant de la meilleure façon de se débarrasser de ces parasites de terriens. Il entama sa descente silencieuse au moment où les vieillards riaient et se tapaient dans les mains en évoquant le saupoudrage de la terre avec un poil à gratter mortel.
Bécile eu droit à une descente en douceur, planant sur les ailes de sa bouée braillard qu'il maintenait des coudes sous ses aisselles.
Il se posa sans encombre grâce à un superbe roulé-boulé dans une flaque de boue et couru frénétiquement pour alerter ce qui restait de la population.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eta.carina.free.fr/Morrowind/index.php
GraveWorm
Mister TESC que c'est ?
avatar

Nombre de messages : 974
Localisation : Cergy (95)
Date d'inscription : 11/08/2004

MessageSujet: Re: une petite histoire...   Lun 29 Nov 2004, 13:40

Dès qu’il fut alerté par Bécile, Merlin prit le destin des survivors entre ses doigts crochus.
En effet, ses diverses incantations lui avaient permis d’entrer en contact avec Morgoth, le Dieu des Ténebres et du Mysticisme.
Il était urgent de contrecarrer le génocide divin par grattage à mort.
Tandis que le Chevalier Noir, Lancelot et Messire Shrek tiraient à la courte paille lequel aurait l’honneur de présenter à l’innocente Princesse Valium les derniers outrages, Merlin entra en transe et, via le plan astral, rendit visite à la divinité.
« Gloire et Honneur à ton règne, Grand Souverain des Noires Arcannes ! » s’empressa Merlin de saluer le Dieu Morgoth.
Celui-ci, assis sur son nuage gris, était penché sur le monde et contemplait le cataclysme. Il se retourna violement, attirant l’attention de tous les autres Dieux…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
grodoudou
Mister Mod
avatar

Nombre de messages : 1595
Localisation : Anywhere out of the world
Date d'inscription : 07/09/2004

MessageSujet: Re: une petite histoire...   Lun 06 Déc 2004, 16:42

Pendant ce temps, la princesse Valium reprenait du poil de la bête et remonta sur son dragon qui, lui, était imberbe. La princesse l'avait voulu ainsi car elle avait lu dans "Princes et Princesses" qu'un dragon poilu, ça gratte.
Malgré sa tenue pour le moins négligée, elle réussit à garder toute la contenance due à son rang et c'est la tête haute qu'elle enfourcha sa monture et cria "Hue dada !" qui était l'ordre habituel pour faire décoller un dragon royal.
Le vol se passait bien, le temps était clair, il y avait peu de turbulences. La princesse profita de cet instant de répit pour admirer l'épée Ashram qu'elle avait réussi à saisir juste avant le cataclysme. L'épée, un peu vexée d'avoir été retirée de son maître sans ménagement et surtout sans qu'on lui ait demandé son avis, était visiblement d'humeur boudeuse. Elle tournait le dos à la princesse. La jeune femme avait beau retourner l'arme dans tous les sens, l'épée se contorsionnait pour toujours lui présenter son dos.
Comme le dragon prenait de l'altitude, l'écran de contrôle qui avait été installé à la place d'une écaille par le génial Q, inventeur à la solde du roi Arthur, indiquait un temps de vol restant de 43 minutes et une température extérieure de -35 °C. La princesse, qui avait déjà le sang bleu de part sa filiation, n'en souffrait nullement, pas plus que sa monture qui avait pour sa part le sang vert finement strié de blanc comme la plupart des dragons royaux de haut rang. En revanche, la pauvre épée Ashram qui, d'habitude, passait le plus clair de son temps dans son fourreau capitonné et n'en sortait que pour entrer immédiatement dans le feu de l'action, la pauvre épée était transie de froid. Elle commençait à se raidir et à grelotter. Elle fut donc contrainte de mettre de côté son arrogance et fit comprendre à la princesse qu'elle commençait sérieusement à se geler le pommeau.
La princesse profita de sa position dominante pour lui faire jurer obéissance et fidélité, ce que l'épée accepta. Alors la princesse, qui n'avait pas pu voler le fourreau d'Ashram, réfléchit au moyen de réchauffer la pauvre arme. Comme elle chevauchait un dragon, la solution fut évidente. Par un mélodieux "Allumer le feu, thermostat 3", elle ordonna à sa monture de produire une flamme modérée près de laquelle elle installa Ashram qui ne tarda pas à dégeler, puis à s'endormir, bercée par le confort du chauffage naturel et par les lentes oscillations de son véhicule d'infortune.


Dernière édition par le Jeu 23 Déc 2004, 13:09, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eta.carina.free.fr/Morrowind/index.php
Lord Zebra
Tailleur de Costards à Rayures et Modérateur
avatar

Nombre de messages : 1709
Age : 34
Localisation : Yvardenfell (voire la Bretagne)
Date d'inscription : 13/08/2004

MessageSujet: Re: une petite histoire...   Lun 06 Déc 2004, 18:03

...Mais bientôt Ashram se réveilla et, tandis que la princesse assoupie ne pouvait se défendre, la lame noire fit appel à ses pouvoirs maléfiques pour prendre possession de l'esprit de la jeune femme. Toute princesse qui se respecte à une volonté de fer et le sortilège d'Ashram ne parvient pas à briser la barrière mentale de la damoiselle. Celle-ci, visiblement éceourée par l'opportunisme et la villénie d'Ashram ordonna à son dragon de consummer la pointe d'Ashram par son feu le plus brullant afin de ramener l'épée à l'obéissance.
L'épée semblai implorer la princesse dont le bon coeur lui fit renoncer au chatiment. L'épée maléfique avait pris beaucoup de risque lors de l'assaut mental mais bien qu'elle ait été vaincue son action ne fut pas veine car elle savait maintenant qu'il lui faudrait l'aide d'un mentaliste pour forcer la princesse à accomplir ses quatre volontés..

_________________
Recruteur du CCEPM, Médiateur interministeriel du CFM, Inventeur et Co-MJ de Fantasyland
Modo-flingo-déglingo du fofo !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GraveWorm
Mister TESC que c'est ?
avatar

Nombre de messages : 974
Localisation : Cergy (95)
Date d'inscription : 11/08/2004

MessageSujet: Re: une petite histoire...   Mar 07 Déc 2004, 14:07

Alors que la Princesse Valium découvrait les joies et les dangers de posséder une arme enchantée, trois compagnons se trouvaient unis dans une quête commune.
En effet, les trois chevaliers avaient vu s’éloigner la belle sans pouvoir la rattraper, mais ils avaient chacun une bonne raison de la poursuivre. Messire Shrek devait ramener la Princesse et le Chevalier Noir au château du Roi Arthur pour récupérer son marais, Lancelot du Lac se voyait spolié car il avait finalement gagné à la courte paille, et le Sombre Seigneur, tout engourdi par la vue de la délicieuse demoiselle venait enfin de s’apercevoir de la disparition de son épée maudite.
Bien que la belle ait disparu à l’horizon, ils avaient néanmoins une bonne idée de là où elle se rendait.
Ils firent mine de se mettre en route lorsque le géant vert remarqua que Merlin semblait dormir paisiblement sur le sol. Pris de court et selon son premier réflexe naturel, Shrek secoua vigoureusement le petit corps du vieillard avant de lui administrer quelques baffes.
Bien que ne ressentant pas les coups, Merlin était fort conscient de ce qu’il advenait de son enveloppe charnelle et il se mit à grimacer devant Morgoth.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pitoun
Miss Chat Rypotter
avatar

Nombre de messages : 669
Age : 55
Localisation : PACA
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: une petite histoire...   Ven 10 Déc 2004, 13:06

En effet, quand tous le prévoyaient, la princesse Valium se dirigea tout droit vers son palais.
Et en observant de près les campagnes avoisinantes du palais, tout n'était que désolation, villages en ruines, forêts calcinées, lacs et rivières asséchés.... Il n'y avait plus aucune trace de vie humaine, ou animale.. Craignant pour sa famille et ses chers dragons, elle accélera l'allure, pressant sa monture, fonçant vers l'endroit où se dressait naguère un somptueux palais.. Désormais, se tinrent à sa place murs calcinés, cendres...
Plus de Roi Arthur et ses fameux chevaliers, plus de royaume, plus de sujets...Elle avait beau chercher un semblant de vie dans toutes ces ruines, rien, plus rien. Tout était mort. Tout à l'horizon était cendre, brûlure, quelques lueurs rougeâtres s'éteignaient lentement...
Par quel miracle était-elle encore en vie, ainsi que les compagnons qu'elle a laissé derrière elle ?
Elle se réfugia dans le creux des flancs de son fidèle dragon, versant des larmes de tristesse et de désespoir.
La lame Ashram, pendue à la hanche de la princesse, était vaincue par ces larmes de douleur. En effet, malgré toute sa force puissance maléfiques, elle ignorait ce qu'était la tristesse, la douleur... Et cela la transperça jusqu'au fond de son âme. Elle se jura alors fidélité totale à celle qui lui avait appris un si beau sentiment. Et elle se mit à luire et à "ronronner" pour consoler la jolie princesse de sa peine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rojhann
Le Pingouin Déjanté, Modérateur
avatar

Nombre de messages : 5698
Age : 28
Localisation : Par ci, par là....
Date d'inscription : 27/08/2004

MessageSujet: Re: une petite histoire...   Ven 10 Déc 2004, 21:25

La lame lui dit alors: "Sèche tes larmes et repose toi, demain, je vais te raconter une prophétie qui nous concerne...."

Après une profonde nuit de réflexions dans laquelle la pricesse Valium ne put s'enpêcher de penser aux malheures survenu précédament, elle eut droit à son récit:

-Je vais te le dire sous la forme d'origine, mais si tu veux les commentaires de l'auteur, va dans "bonus", "option", "commentaires de l'auteur".

Ce que fit la princesse, qui d'une grâcieuse main effilée, prit la télécommande du lecteur dvd et appuya sur les touches en or:

" Les écrits rouge entre paranthèse sont les commentaires de l'auteur.

Un jour viendra où une lessive géante (de préférence de la marque vizir) feras jaillir d'une fontaine enchantée (vous aussi vous trouvez que ça sonne bien?) une mousse qui purifieras le monde. Mais, elle seras aidé d'une nymphe sous la forme d'une princesse et de sa majestueuse épée. Alors, elles chevaucherons par monts et par veaux (Non! ce n'est pas sexiste!!! Vous auriez peut-être voulu que j'écrive "par monts et par vache"? Ah Bravo! Et la culture?!) pour atteindre les profondeurs du Mont Ecarlate.

THE END (et bon débarras!)"


-Cela ramèneras t-il tout mes proches à la vie? demanda la princesse (dont le nom me fait bizarrement penser à un atome métallique)


-Il faut l'esperer, répondit la lame Ashram

Elles dragonnairent (vous croyez que c'est plus poétique "chevaucher"?) alors vers le domaine de la vielle voyante, près des terres Luisantes, pour avoir une explication lucide de ce ramassis de conneries! (non mais, je ne vous permet pas...)

PS: Veuillerz agrée nos sincères excuses pour les interventions de l'auteur de la prophétie, le coupable à été viré, et condamné à lire du BHL jusqu'à la fin de ses jours.

Merci, la direction.

_________________
[JEU]Des fautes se sont glissées à mon insu dans ce message! Saurez-vous les retrouver? si vous avez les bonnes réponses, téléphonez au 08 22 45 63 21 (58€/min), ou par sms au 1245 (124€/sms). Jouez-vite à notre grand-jeu et gagnez peut-être des cadeaux!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pitoun
Miss Chat Rypotter
avatar

Nombre de messages : 669
Age : 55
Localisation : PACA
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: une petite histoire...   Lun 13 Déc 2004, 21:56

Ils (la princesse Valium, l'épée Ashram et le dragon) n'eurent aucun mal à trouver la vieille sorcière, qui se tenait debout devant une souche d'arbre qui lui servait d'antre, regardant la forêt dévastée par des dieux dégénérés. Grimaçant un sourire édenté, le visage raviné par les âges, la vieille écouta attentivement l'étrange prophétie que lui rapportait la gracieuse donzelle. Quand elle eut fini, la jeune fille ne pût s'empêcher de se dire combien il serait enrichissant d'apprendre tous les secrets de cette prophétesse. Mais il lui restait peu de temps si elle voulait retrouver sa famille.. Après de longues minutes, la vieille réfléchit tout haut :
"Cette prophétie est étrange.. D'abord le monde sera purifié par une mousse et une princesse armée, qui chevauchera jusqu'au Mont Ecarlate...Il me semble avoir entendu parler d'une fontaine miraculeuse, jaillissant au fond d'une grotte où se trouvait jadis "l'anneau des vents", près du Mont Ecarlate. Mais cet anneau a été dérobé il y a fort longtemps. Il se peut que tu trouveras à cet endroit les personnes responsables de ton malheur, ou alors des personnes capables de réparer le désastre commis par ce groupe de dieux dégénérés depuis la mort de Dagoth Ur. En effet ils ne sont plus aussi puissants qu'avant et n'arrêtent pas de se chamailler.. C'est leur oeuvre tout ça ! Si tu arrives à mettre un terme à leur folie, je te promets de te révéler les secrets de ...l'avenir ! " lui susurra-t-elle tout bas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
grodoudou
Mister Mod
avatar

Nombre de messages : 1595
Localisation : Anywhere out of the world
Date d'inscription : 07/09/2004

MessageSujet: Re: une petite histoire...   Lun 20 Déc 2004, 19:25

Pendant ce temps, le terrible Morgoth assistait sans comprendre aux contorsions de son interlocuteur. Merlin, qui jusqu'à présent était resté poliment assis sur le canapé convertible Ikea de Morgoth, se livrait depuis deux minutes à des gesticulations que son hôte avait d'abord pris pour les manifestations extérieures de ballonnements et avait fait mine de ne pas remarquer. Mais comme Merlin ne semblait pas capable de se calmer et que, même en milieu aérien, il était mal vu d'avoir des vents en présence d'un dieu, Morgoth commençait à s'agacer. D'autant que, sur le nuage voisin, les autres dieux se moquaient bruyamment et sans retenue de Morgoth et de son invité, certains allant même jusqu'à mimer le pauvre Merlin en proie à des flatulences incontrôlables.
Morgoth se leva brutalement, ce qui causa un léger basculement de son nuage. En reprenant son équilibre, il s'écria "Vindieu, ça suffit comme ça, non de d'la !" et, d'un geste rageur, il envoya les verres de cognac hors de son nuage. Sur la terre, une pluie acide commença à s'abattre sur une partie de la plaine, ravageant les rares plantes et animaux qui avaient réussi à échapper au cataclysme.
Merlin, qui jusque là avait continué son discours sans se soucier du comportement de son enveloppe charnelle, compris qu'il était en difficulté et tenta de s'expliquer devant son hôte, sans toutefois cesser ses contorsions :
- "Heu, c'est-à-dire que, enfin, il me semble que, je crois que quelqu'un est en train de me secouer, vous voyez ce que je veux dire ?".
Visiblement, Morgoth ne comprenait pas :
- "Comment ça quelqu'un est en train de vous secouer ! Vous avez invité la femme invisible ou quoi ?!" ce qui le fit ricaner nerveusement et causa une série de hurlements de rires sur le nuage voisin.
- "Hein ? Heu, pas du tout maître Zorglub heu pardon Morgoth, je voulais dire que quelqu'un s'en prend à mon enveloppe charnelle que j'ai laissée sur terre avant de venir vous voir !", répliqua Merlin, rouge de honte.
- "Et bien vous allez vite aller la rejoindre votre enveloppe, sacrebleu, et plus vite que ça encore. Non mais, je vous apprendrai à venir vous faire tripoter sur mon nuage" hurla Morgoth.
Et il décocha un coup de pied divin dans l'arrière train de Merlin, qui fit un vol plané monumental hors du nuage.
Pendant que les dieux séniles mimaient entre eux une partie de coups de pieds aux fesses, Merlin tombait vers son enveloppe charnelle qui se faisait brutaliser par un Shrek de plus en plus énervé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eta.carina.free.fr/Morrowind/index.php
Rojhann
Le Pingouin Déjanté, Modérateur
avatar

Nombre de messages : 5698
Age : 28
Localisation : Par ci, par là....
Date d'inscription : 27/08/2004

MessageSujet: Re: une petite histoire...   Lun 20 Déc 2004, 19:34

Le pauvre Shrek en rût ne fit pas long feu devant Merlin! Celui-ci se désola d'avoir oublié de proteger son corps pendant sa rencontre divine, alors qu'il savait pertinament que durant la saison des chaleurs, les shreks refoulé ne trouvant de compagne se ruaient sur les seuls humanoïdes qu'il trouvait.

Il parti alors se reposer dans un coin et réfléchir au cours que prenait les evenements, ainsi que sur la nécessité d'obtenie un autre entretien.

Sur le chemin qui le menait au Big Shelter de Far Far Really Far Away, un hotel 20 étoiles intergalactiquement réputé pour sa viande de chien tournée au vinaigre et marinant sur une sauce au chimpenzée, il vida toutes ses réserves magiques sur queqlues intrus le génant dans sa marche effrénée, tel une ou deux sorcières, un âne un peu trop bavard à son goût, et une dizaine de fourmis géantes.

Enfin, il arriva devant le majestueux édifices en bois avariés...

_________________
[JEU]Des fautes se sont glissées à mon insu dans ce message! Saurez-vous les retrouver? si vous avez les bonnes réponses, téléphonez au 08 22 45 63 21 (58€/min), ou par sms au 1245 (124€/sms). Jouez-vite à notre grand-jeu et gagnez peut-être des cadeaux!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
grodoudou
Mister Mod
avatar

Nombre de messages : 1595
Localisation : Anywhere out of the world
Date d'inscription : 07/09/2004

MessageSujet: Re: une petite histoire...   Jeu 23 Déc 2004, 13:42

De leur côté, les dieux séniles et vils se remettaient de leur crise de rire causé par la débandade de Merlin. Il n'avait pas échappé aux dieux que le célèbre enchanteur était venu trouver Morgoth dans l'unique espoir de contrecarrer leur plan d'éradication de la race humaine pas grattage mortel. L'échec de Merlin levait donc tout obstacle au bon déroulement de ce plan.
Déjà, une impressionnante quantité de poil à gratter était en stock dans les entrepôts de Deads'R'Us, qui avait gagné l'appel d'offre lancé par les dieux.
Mais il restait à résoudre le problème de l'épandage. Il n'était en effet pas évident, même pour des dieux, de répandre une telle quantité de poudre sur toute la surface de la Terre. Ils avaient beau se creuser la tête, faire des brainstormings à répétition, faire appel à des cabinets de consultants spécialisés, ils ne trouvaient pas la solution.
Ils durent se résoudre à trouver des alliés fiables qui avaient une bonne expérience du terrain.
Ils se tournèrent alors vers leur espion, qui revenait justement de la Terre où il avait échappé de justesse à la mort, déguisé qu'il était sous les traits d'une fillette nommée Chloé. L'espion expliqua aux dieux que sur Terre, le peuple qui avait la meilleure connaissance du terrain était sans conteste les lapins, puisqu'ils utilisaient justement le terrain pour y creuser leurs galeries. Les dieux trouvèrent l'explication tellement évidente qu'ils s'invitèrent immédiatement au conseil permanent des lapins qui siège à l'OLU.
Dans le majestueux terrier de l'Organisation des Lapins Unis, divinités séniles et rongeurs libidineux trouvèrent rapidement la solution. Pour répandre efficacement plusieurs tonnes de poil à gratter mortel sur toute la surface de la Terre, il suffisait de placer tout le stock de poudre dans le coeur d'un volcan et de provoquer une éruption. Le nuage mortel qui s'en suivrait recouvrirait alors le monde en moins de trois jours.
Ravi de leur coopération avec les rongeurs, les dieux remontèrent sur leur nuage où, sur un vieil altas du monde, leur attention se porta rapidement sur le Mont Ecarlate.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eta.carina.free.fr/Morrowind/index.php
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: une petite histoire...   

Revenir en haut Aller en bas
 
une petite histoire...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» La petite histoire de mon défunt Pogona
» La petite histoire de cacao
» petite histoire qui a failli tourner au drame
» Petite histoire
» petite histoire touchante

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Morroland :: Forum Morroland :: Le Musée-
Sauter vers: